Différencier gestion et comptabilité

Trop souvent confondues, la gestion et la comptabilité sont des fonctions distinctes et ont toute leur place au sein de l'entreprise.
Il est coutume de dire que la comptabilité est le "rétro" dans lequel se reflète la situation financière de l'entreprise. Alors que la gestion offre une vision d'avenir.

SONT - ILS DES SERVICES INDÉPENDANTS DANS L'ENTREPRISE?

DÉFINITION DE COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

Fondée sur une obligation légale et rendant compte à l'administration fiscale, la comptabilité générale représente un instrument de mesure de la situation financière de l'entreprise.

Elle a pour mission de :

  • Rendre lisible le résultat de l'entreprise
  • Donner des indications sur la santé de l'entreprise à un moment donné
  • Tenir la caisse
  • Contrôler la régularité des dépenses et des recettes.

Le comptable peut :

  • Anticiper les évolutions des lois fiscales
  • Élaborer des budgets prévisionnels
  • Proposer des conseils et répondre aux questions des clients

QUELLES OBLIGATIONS ?

Toutes les entreprises ont l'obligation de tenir une comptabilité à jour. C'est-à-dire que les différents flux que l'entreprise et ses partenaires créent chaque jour sont enregistrés.

Les preuves de ces mouvements de flux sont des documents tels que : les factures, les relevés bancaires, les bordereaux de cotisations sociales, les déclarations de TVA...

Les montants sont enregistrés. Chacun génère une écriture comptable bien précise et possède un sens pour le comptable. Les montants sont répartis dans différents « comptes » puis dans le débit ou le crédit de chaque compte.

DÉFINITION DE GESTION

Un gestionnaire est un fonctionnaire qui, sous l'autorité du chef d'établissement, assure la gestion matérielle et financière d'un établissement. Ses missions principales se résument à :

  • Déterminer les coûts de chacun des services, de chacune des fonctions composant l'entreprise
  • Établir des actions susceptibles de rentabiliser au mieux les investissements
  • Diffuser des informations, les rendre compréhensibles et les clarifier afin de permettre un pilotage efficace
  • Élaboration et suivi du budget, commandes
  • Saisie des factures (liquidations) et des recettes

Le gestionnaire, un décisionnaire, pas un exécutant

Le gestionnaire peut intervenir à différents niveaux de l'entreprise. Il est l'homme (ou la femme) qui va s'assurer de l'atteinte des objectifs visés par l'entreprise. Il ou elle connait les capacités de l'entreprise à réussir.

Il / elle encadre les standards imposés par l'entreprise. S'il faut respecter ou suivre des protocoles, le gestionnaire (d'un service de l'entreprise précis ou non) doit tout mettre en œuvre pour que ces standards, ces normes, ou les protocoles soient respectés par tous. Il / elle devra parfois aller au-delà des limites de sa profession.

Il n'est pas attendu de la part des gestionnaires qu'ils exécutent le travail mais bien qu'ils fassent exécuter le travail utile.

LES DIFFÉRENCES ENTRE GESTION ET COMPTABILITÉ

Le comptable n'est pas subordonné au chef d'établissement, il le contrôle. Le gestionnaire agit sous la responsabilité du CE.
En général, chaque établissement a un gestionnaire alors que l'agent comptable l'est pour plusieurs établissements.
Le comptable n'est pas soumis à l'ordonnateur mais au comptable du Trésor et à la CRC qui est l'organe de contrôle de l'utilisation des deniers publics.

D'ailleurs, dans sa fonction d'ordonnateur, le CE lui-même est également soumis à la CRC.

On l'a vu la gestion et la comptabilité font partie intégrante du bon fonctionnement de l'entreprise.

Et pour aller plus loin dans la gestion de l'entreprise et obtenir des chiffres en « temps réel » et de fait les décisions sont encore plus rapides à prendre, le dirigeant peut demander l'accompagnement d'un co-pilote d'entreprise. Son rôle est précisément d'aider le chef d'entreprise à prendre des décisions qui s'imposent en s'appuyant sur les chiffres actualisés de l'entreprise.

Pour plus de renseignement, cliquez sur le bouton ci dessous et prenons rendez vous